Protection efficace contre les insectes pour toute la famille

Tiques: protection et traitement

Les tiques peuvent transmettre des maladies graves comme la maladie de Lyme ou la méningite et, contrairement à ce que beaucoup pensent, les tiques ne vivent pas dans les arbres et ne font que tomber. On les trouve à la lisière des forêts et des sentiers, dans les herbes hautes, les graminées, les fougères ainsi que les buissons. Dès que vous vous approchez suffisamment, ils mordent dans la peau avec leurs griffes de la mâchoire et ancrent leur piqûre dans la plaie. Alors, quoi faire?

Protection préventive contre les tiques

  • Des chaussures fermées et des vêtements couvrants, si possible près du corps, protègent des tiques. Il est conseillé de glisser le bas des pantalons dans les chaussettes.
  • Vaporiser les vêtements avec un anti insectes (par ex. avec Anti insectes kik TEXTILE).
  • Couvrez toutes les parties du corps avec un anti tiques (par ex. Anti tiques kik NATURE).
  • Marchez au milieu du chemin. Evitez les arbustes, les herbes hautes et les sous-bois.
  • Après avoir séjourné dans la nature, examinez systématiquement votre corps pour y rechercher la présence de tiques. Portez une attention particulière au creux des genoux, à l’aine, au nombril, aux aisselles, aux épaules, à la nuque et à l’arrière des oreilles (à la tête aussi chez les enfants).

Traitement pour une piqûre de tique

Les tiques doivent être retirées le plus rapidement possible car elles peuvent être porteuses des maladies. Les plus importants sont les bactéries de la maladie de Lyme (borréliose) et le virus de l’encéphalite à tiques.

  • Saisir la tique directement à fleur de la peau à l’aide d’une pincette (par ex. Pince à tiques kik AFTER BITE) fine et l’extraire en exerçant une traction continue. Ne pas écraser le corps de l’animal!
  • Ne pas effectuer de manipulations (par ex. tourner, écraser, enduire de l’huile), au risque d’aggraver la situation.
  • Désinfecter la piqûre et les mains immediatement. Les parties de la tête qui restent éventuellement dans la peau sont en principe repoussées par le corps lui-même en quelques jours. Si ce n’est pas le cas ou si la zone est enflammée, consultez un médecin.
  • Notez la date de la piqûre et la zone concernée pour d’éventuelles analyses ultérieures.
  • La tique extraite ne devrait pas être jetée, surtout en cas de suspicion d’infection. Le médecin aura ainsi la possibilité de la faire analyser, si nécessaire. Elle pourra alors livrer des informations sur le germe pathogène.